+AA
En
Retour
Résumé des données probantes

Qu'est-ce qu'un Résumé des données probantes?

Les messages clés des recherches scientifiques sur lesquels on peut agir

J'ai compris, masquez ceci
  • Cote:

Le renforcement des muscles intrinsèques du pied peut contribuer à améliorer la force des orteils, l’équilibre et la mobilité fonctionnelle, et à réduire le risque de chute chez les personnes âgées

Futrell EE, Roberts D, Toole E. Les effets du renforcement intrinsèque des muscles du pied sur la mobilité fonctionnelle chez les personnes âgées : une revue systématique J Am Geriatr Soc. 2021;70:531-540.

Question à l’étude

Le renforcement des muscles intrinsèques du pied améliore-t-il la mobilité fonctionnelle des adultes âgés de 65 ans et plus ?

Contexte

Les chutes sont la principale cause de blessures mortelles et non mortelles chez les adultes âgés de 65 ans et plus. Les déformations des orteils et la faiblesse des muscles intrinsèques du pied ont un impact sur la stabilité, l’équilibre et la mobilité, et sont des facteurs déterminants des chutes. Les muscles intrinsèques du pied sont des muscles situés dans le pied qui assurent la stabilité et les entrées sensorielles que les autres muscles du pied utilisent pour produire de grands mouvements. Chez les personnes âgées en bonne santé, les muscles intrinsèques du pied sont souvent plus petits et moins forts. Les exercices qui ciblent les muscles intrinsèques du pied visent à améliorer l’alignement du pied et des orteils, et ont un impact sur le contrôle moteur.

Comment la revue a été menée

Il s’agit d’une revue systématique de 9 études publiées entre 2009 et 2017 qui ont inclus collectivement 1674 personnes.

Principales caractéristiques des études :

  • Pour la plupart, les participants étaient des personnes âgées indépendantes et généralement en bonne santé vivant dans la communauté. Les participants étaient âgés de 65 ans et plus, l’âge moyen étant de 76 ans.
  • Les participants ont pris part à des programmes de renforcement des muscles intrinsèques du pied, qui comprenaient divers types d’exercices isolant ou recrutant les muscles intrinsèques du pied, comme l’utilisation de chaussures peu coussinées lors de la réalisation de tâches quotidiennes, le soulèvement ou la manipulation d’objets avec les orteils, la levée des talons, l’élévation des mollets et les exercices d’inversion de la cheville avec une bande de résistance. Certaines études ont inclus l’utilisation d’autres stratégies, telles que des orthèses podologiques, des conseils en matière de chaussures, des brochures d’information sur la prévention des chutes et l’éducation sur les soins des pieds, parallèlement au programme d’entraînement des muscles intrinsèques du pied.
  • Les programmes étaient suivis 1 à 7 jours par semaine pendant environ 10 à 45 minutes et duraient de 6 semaines à 12 mois.
  • La plupart des études proposaient des programmes d’exercices à domicile, tandis que certaines prévoyaient une supervision ou une instruction initiale par un professionnel (par exemple, un podologue, un scientifique, un physiologiste de l’exercice).
  • Les scientifiques ont mesuré le risque de chute, la peur des chutes, la force des orteils, l’équilibre et/ou la mobilité fonctionnelle comme résultats.
  • Les résultats ont le plus souvent été comparés à un groupe témoin (par exemple, recevant les soins podologiques habituels) ou, pour certaines études, aux mêmes adultes avant et après avoir suivi le programme d’exercices.

Ce que les scientifiques ont découvert

Bien que les études incluses soient très différentes, plusieurs thèmes ont émergé des données. Par rapport aux groupes témoins, les programmes de renforcement des muscles intrinsèques du pied :

  • Peuvent améliorer la force des orteils, l’équilibre et certains aspects de la mobilité fonctionnelle.
  • Peuvent réduire le risque de chutes.
  • Ne semblent pas affecter la peur de tomber.

La majorité des études incluses étaient de qualité « moyenne » à « bonne ». En définitive, d’autres recherches sont nécessaires pour confirmer l’impact du renforcement des muscles intrinsèques du pied sur ces résultats, identifier la fréquence, la durée et la longueur optimales de ces programmes d’exercices, et déterminer s’il s’agit d’une stratégie autonome adéquate pour la mobilité fonctionnelle.

Conclusion

Chez les adultes âgés de 65 ans et plus, les programmes de renforcement des muscles intrinsèques du pied peuvent être efficaces pour améliorer la force des orteils, l’équilibre et des aspects spécifiques de la mobilité fonctionnelle, et peuvent réduire les chutes.



Related Topics


Ressources Web connexes

  • Maladie artérielle périphérique et exercice

    Health Link B.C.
    Être physiquement actif peut aider à la gestion et à la prévention de la maladie artérielle périphérique. Des programmes d'exercices spécialisés supervisés et en établissement peuvent potentiellement aider à soulager les douleurs aux jambes et à améliorer la capacité de marche des personnes atteintes de cette maladie. Des programmes d'exercices structurés et non supervisés à domicile sont également une option. Consultez votre professionnel de soins de santé avant de commencer tout type de programme d'exercice. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Mise en forme : utiliser un podomètre ou un compteur de pas

    Health Link B.C.
    La marche peut aider à augmenter votre niveau d'activité physique. Le suivi de votre nombre de pas quotidien à l'aide d'un podomètre ou d'un compteur de pas vous permet d'identifier votre niveau d'activité afin que vous puissiez ensuite définir des objectifs pour être plus actif. Cette ressource est disponible en anglais.
  • Éducation des patients: exercices des muscles du plancher pelvien (au-delà des bases)

    UpToDate - patient information
    Les muscles du plancher pelvien travaillent pour soutenir les organes du bassin, tels que la vessie et le rectum. Lorsque ces muscles sont affaiblis - naturellement en raison de l'âge, d'une blessure ou d'un autre facteur contributif - cela peut entraîner une incontinence urinaire et fécale et un prolapsus des organes pelviens. Les exercices du plancher pelvien (c'est-à-dire les exercices de Kegel) peuvent aider à renforcer la force de ces muscles et à améliorer les symptômes. Cette ressource est disponible en anglais.
AVERTISSEMENT Ces résumés sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne peuvent pas remplacer les conseils de votre propre professionnel de la santé. Les résumés peuvent être reproduits à des fins éducatives sans but lucratif. Toute autre utilisation doit être approuvée par le Portail du vieillissement optimal de McMaster (info@mcmasteroptimalaging.org).

Voulez-vous savoir ce que lisent les professionnels? Inscrivez-vous pour accéder gratuitement à tous les contenus professionnels.

S'inscrire
Intéressés par les recherches sur le vieillissement? Inscrivez-vous aux alertes par courriel.

Le soutien au Portail est largement assuré par l’Initiative Labarge sur le vieillissement optimal. AGE-WELL est un partenaire contributeur. Aidez-nous à continuer à fournir un accès direct et facile à des informations fondées sur des données probantes sur des enjeux de santé et sociaux pour vous aider à rester en bonne santé, actif et engagé en vieillissant. Faites un don dès aujourd'hui.

La traduction française du contenu destiné au grand public sur ce site Web est soutenue en partie par le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement.
© 2012 - 2020 McMaster University | 1280 Main Street West | Hamilton, Ontario L8S4L8 | +1 905-525-9140 | Conditions d'utilisation